Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : Hommage au père Hamel, six ans après son assassinat

COMMEMORATION Les deux jeunes assassins de 19 ans avaient été tués par la police à leur sortie de l’église

20 Minutes avec AFP
— 
Le père Jacques Hamel a été assassiné le 26 juillet 2016 alors qu'il terminait de célébrer une messe à Saint-Etienne-du-Rouvray.
Le père Jacques Hamel a été assassiné le 26 juillet 2016 alors qu'il terminait de célébrer une messe à Saint-Etienne-du-Rouvray. — François Mori/Sipa

Une cinquantaine de personnes, responsables religieux, élus et anonymes, se sont réunies mardi matin à Saint-Étienne-du-Rouvray  (Seine-Maritime) pour une cérémonie d’hommage au père Jacques Hamel, six ans après son assassinat.

Le préfet Pierre-André Durand, le président du département Bertrand Bellanger (LREM), le maire de Saint-Étienne-du-Rouvray Joachim Moyse (PCF), au bras de l’une des sœurs du père Hamel, Roseline, et son prédécesseur Hubert Wulfranc (PCF), ont participé à une marche jusqu’à l’église Saint-Étienne, où une messe a par la suite été célébrée avant une cérémonie républicaine.

De nombreux paroissiens

« Nous entrons dans la prière là où Jacques est tombé, victime de la folie des hommes », a déclaré l’archevêque de Rouen  ​Dominique Lebrun, en ouverture de la messe dans l’église où le père Jacques Hamel, 85 ans, a été égorgé le 26 juillet 2016, à la fin d’une messe devant trois religieuses et un couple de paroissiens.

Un autre paroissien octogénaire avait également été grièvement blessé dans cette petite église de la banlieue de Rouen, alors que le pays était frappé par une série d’attentats djihadistes.

Les deux jeunes assassins de 19 ans, Adel Kermiche et Abdel-Malik Petitjean, qui se réclamaient du groupe État islamique (EI), avaient été tués par la police à leur sortie de l’église.