Gard : Une conductrice interceptée par les gendarmes pour avoir jeté son mégot allumé

IL SUFFIRA D'UNE ETINCELLE Les gendarmes du Gard ne plaisantent pas avec les risques d’incendie. Une conductrice fumeuse l’a appris à ses dépens.

H.M.
L'automobiliste imprudente a écopé d'une amende à 135 euros. Illustration.
L'automobiliste imprudente a écopé d'une amende à 135 euros. Illustration. — N. Pattanasri - Canva

Elle s’est fait vertement allumer par la maréchaussée. En ces temps où la moindre étincelle peut provoquer une catastrophe, les gendarmes du Gard n’ont pas hésité à mobiliser plusieurs patrouilles pour intercepter une trentenaire qui venait de jeter négligemment son mégot allumé par la fenêtre de sa voiture. C’est l’automobiliste qui la suivait samedi après-midi sur une route départementale entre Gaujac et Remoulins qui a pris sur lui de signaler aux autorités l’imprudente fumeuse.

135 euros d’amende

Dans un département très touché par les incendies, les militaires n’ont pas finassé. Ils se sont positionnés à divers points de l’axe désigné et ont attendu le véhicule décrit.

La conductrice a immédiatement reconnu sa négligence. Elle a non seulement écopé de 135 euros d’amende mais a aussi eu droit à ce que les gendarmes appellent « un message de prévention ferme [qui lui] a permis de prendre conscience de son geste irresponsable et des conséquences qu’un tel comportement peut engendrer ». Fumeurs, tenez-vous le pour dit.