Saint-Priest : Un homme en garde à vue pour un contrôle positif aux stupéfiants durant son examen du permis de conduire

INTERPELLATION Connu des services de police, le Brondillant de 21 ans a été trahi mardi par « des yeux brillants », mardi dans son auto-école de Saint-Priest, dans le Rhône

J.Lau.
Photo d'illustration de véhicules auto-école, ici à Nice en novembre 2020.
Photo d'illustration de véhicules auto-école, ici à Nice en novembre 2020. — Frederic DIDES/SIPA

Un équipage motocycliste de la police nationale du Rhône a procédé à un dépistage salivaire étonnant, mardi matin à Saint-Priest. Ces policiers situés dans la métropole de Lyon ont en effet contrôlé un véhicule auto-école, en voyant que le jeune conducteur présentait « des yeux brillants ». Comme l’a expliqué ce vendredi la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), l’homme « répondait lentement et difficilement aux questions des policiers ».

D’où la décision de procéder à un dépistage salivaire insolite, puisque le conducteur de 21 ans était en train de passer l’examen du permis de conduire. Ce test s’est révélé être positif aux stupéfiants. Le suspect a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Agé de 21 ans, et résidant à Bron, celui-ci était connu des services de police. « Il reconnaissait avoir consommé de la résine de cannabis la veille », a précisé une source policière.

Sur décision du parquet de Lyon, le mis en cause a fait l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité doublée d’une convocation par officier de police judiciaire pour le 2 mars 2023.