Lozère : Les gendarmes interceptent trois véhicules d’Hollandais en plein « cannonball »

COURSE ILLEGALE Les chauffards sont soupçonnés de s’être adonnés à ces courses illégales, qui consiste à relier un pays à un autre le plus vite possible

N.B.
L'une des voitures stoppées par les gendarmes en Lozère
L'une des voitures stoppées par les gendarmes en Lozère — Gendarmerie de Lozère

Les gendarmes ont intercepté une course sauvage de grosses cylindrées, le 1er juillet dernier, en Lozère, indique la gendarmerie du département, ce vendredi.

Tandis qu’ils menaient une opération de contrôle sur l'autoroute​ A75, les militaires du peloton motorisé d’Antrenas ont détecté trois véhicules qui ne passaient pas franchement inaperçus : couvertes d’autocollants et d’inscriptions typiques, ils roulaient à très haute vitesse (environ à 230 km/h, estiment les gendarmes), en groupe.

Plusieurs centaines d’euros d’amendes

« Après une manœuvre d’interception périlleuse », les gendarmes ont réussi à stopper la course folle de ces Hollandais, âgés de 21 à 25 ans, qui ont reconnu les faits. Ils ont écopé de plusieurs centaines d’euros d’amende chacun, pour les infractions de vitesse excessive, non-respect des distances de sécurité et… défaut de clignotant.

Ces courses illégales, appelées « cannonball » en référence à un nanar culte des années 1980, rassemblent de riches propriétaires de grosses cylindrées, qui tentent de relier le plus vite possible un pays à un autre. En « mettant naturellement en danger les autres usagers de la route », déplorent les gendarmes de Lozère.