Toulouse : Il ajoutait des zéros sur les chèques envoyés pour des objets qu’il ne livrait jamais

ARNAQUE Un Toulousain de 27 ans a extorqué près de 55.000 euros à une vingtaine de personnes en les escroquant sur des sites de vente en ligne

B.C.
— 
Les enquêteurs ont remonté la piste d'un compte en banque (illustration).
Les enquêteurs ont remonté la piste d'un compte en banque (illustration). — Pixabay

Tout est parti d’une bague, vendue 13 euros en ligne mais que sa nouvelle propriétaire s’est vu facturer 13.000 euros et dont elle n’a jamais vu la couleur. Elle a été la victime d’une escroquerie bien rodée et montée de toutes pièces par un Toulousain sans scrupule. Depuis 2019, il mettait en vente régulièrement des objets sur des sites comme Le Bon Coin ou eBay, se faisait envoyer des chèques par les acquéreurs et, dès réception, les encaissait après avoir pris soin d’ajouter quelques zéros. Il ne prenait même pas la peine d’envoyer l’objet acheté.

Après une première plainte dans le courant de l’année dernière, les policiers du groupe « enquête générale » de la sûreté départementale de Toulouse ont réussi à remonter la piste de l’escroc car ce dernier utilisait son propre compte en banque. Et ils ont recensé une vingtaine de victimes qui voulaient se payer un ordinateur, une carte Pokémon ou encore une pièce d’or. Au total, le préjudice se monte à près de 55.000 euros. Convoqué mardi au commissariat, il a été placé en garde à vue et a été déféré devant la justice.