Haute-Savoie: L'accident d'un avion de tourisme fait deux morts sur le glacier d'Argentière

CRASH Les deux occupants de l'aéronef, un instructeur et son élève, ont été retrouvés sans vie par les secours

20 Minutes avec agence
— 
Un hélicoptère du PGHM. Illustration.
Un hélicoptère du PGHM. Illustration. — Jobard - Sipa

Deux personnes sont décédées jeudi en Haute-Savoie dans l’accident de leur avion de tourisme dans le massif du Mont-Blanc, sur le glacier d’Argentière, a indiqué vendredi la préfecture du département. Le drame s’est déroulé en fin d’après-midi, peu après le décollage de l’appareil d’Albertville (Savoie) « pour un survol du massif du Mont-Blanc », quand le contact avec les victimes a été perdu.


Le plan « Sater » (sauvetage aéroterrestre) a été alors déclenché par les préfets de la Savoie et de Haute-Savoie, explique la préfecture de Haute-Savoie dans un communiqué. « La tombée de la nuit et les conditions météorologiques ne permettant pas le survol du secteur où l’aéronef avait été détecté pour la dernière fois, les opérations de recherches ont été suspendues jusqu’au lever du jour » vendredi, précisent les services de l’Etat.

A 2.600 mètres d’altitude

« Fortement endommagé » au sol, l’avion a été découvert à 6h30 par l’équipage de l’hélicoptère du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), « en plein centre du glacier d’Argentières, à 2.600 mètres d’altitude ». Ses deux occupants, un instructeur et son élève, n’ont pas survécu à l’accident. Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.