Haute-Garonne : Un ex-militaire tire dans la tête de son voisin et se retranche chez lui

FORCENE Nuit d’angoisse à Bessières, au nord-ouest de Toulouse, où un ex-militaire a d’abord tiré une balle dans la tête de son voisin. Le suspect, qui s’est retranché chez lui toute la nuit, a été interpellé au petit matin

H.M.
— 
Un gendarme du GIGN. Illustration.
Un gendarme du GIGN. Illustration. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Un habitant de Bessières, dans la Haute-Garonne, a été hospitalisé dans un état très grave après avoir reçu une balle dans « la face ». Le drame est survenu aux alentours 20 heures mercredi soir et le suspect est un voisin de la victime, « un ancien militaire » âgé de 49 ans.

Après les faits, l’homme s’est retranché dans sa maison. Le siège de son domicile par un gros déploiement de gendarmes a nécessité le bouclage du centre du bourg, situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Toulouse.

Cigarette refusée

Le dénouement n’est intervenu que vers 7 heures ce jeudi matin avec l’interpellation « sans heurt » du forcené par le GIGN, indique Cédric Maurel, le maire de Bessières, dans un post Facebook. L’édile, qui indique que la circulation est revenue à la normale et que les écoles sont ouvertes, a mis en place une cellule psychologique pour venir en aide aux habitants choqués.

Selon Samuel Vuelta-Simon, le procureur de la République de Toulouse, l’altercation qui a précédé le drame est liée au refus de la victime de donner une cigarette à son voisin.