Toulouse : Il filme des jeunes en train d'arracher des affiches et d'embêter un papi et se fait lyncher

AGRESSION Un jeune de 22 ans, qui s’en est pris à un homme de 70 ans qui le filmait avec d’autres ados en train d’arracher des affiches électorales et d’embêter un papi qui les réprimandait, a été interpellé

B.C.
— 
Une femme passe devant des affiches d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen pour la présidentielle, à Savenay le 19 avril 2022.
Une femme passe devant des affiches d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen pour la présidentielle, à Savenay le 19 avril 2022. — AFP

Le 7 avril dernier, alors que la campagne présidentielle bat son plein, un groupe d’une dizaine d’adolescents s’amusent à déchirer des affiches électorales à Blagnac, au nord-est de Toulouse. Un homme âgé, sortant d’un magasin situé à proximité à l’aide d’une canne, les réprimande. Et il utilise sa canne pour essayer de les disperser alors que les jeunes l’importunent.

A quelques mètres de là, un homme de 70 ans filme la scène. Jusqu’à ce qu’un jeune de 22 ans qui traîne avec les ados s’en aperçoive. Il s’approche du retraité et essaie de lui prendre son téléphone pour effacer sa vidéo. Mais ce dernier ne se laisse pas faire et le jeune décide de lui porter un coup au visage qui le fait chuter au sol. Résistant toujours, il est lynché de plusieurs coups jusqu’à ce que le responsable du magasin intervienne en criant et le fasse fuir.

Identifié grâce à la vidéo

Pris en charge par les secours, l’homme de 70 ans a été sérieusement blessé au visage au point de devoir subir une opération et de se voir prescrire 20 jours d’ITT. Aidés des images de la victime et de la vidéosurveillance, les enquêteurs de la police nationale sont remontés jusqu’au jeune homme de 22 ans et l’ont convoqué ce mardi.

En garde à vue il a reconnu les faits et indiqué qu’il voulait au départ juste effacer la vidéo. Il a été déféré devant la justice en vue d’une comparution immédiate.