Toulouse : Il prend les policiers pour des cambrioleurs et tire dans leur direction

QUIPROQUO Traumatisé par un précédent cambriolage, un quinquagénaire a confondu des policiers avec des malfaiteurs

H.M.
— 
Une intervention de police, à Toulouse (illustration).
Une intervention de police, à Toulouse (illustration). — F. Scheiber - Sipa

« Partez, j’ai une arme. Je vais vous tirer dessus ! » C’est en ces termes que les policiers toulousains croyant intervenir sur un cambriolage, dans la nuit de lundi à mardi, ont été accueillis. L’avertissement étant suivi d’effets, de deux coups de feu dans leur direction en l’occurrence. C’est un habitant du Faubourg-Bonnefoy qui avait donné l’alerte vers 1 heure du matin, indiquant avoir vu de la lumière chez son voisin. Le même voisin qui, voilà quelque temps, avait déjà été victime d’un violent cambriolage avec séquestration.

Le temps que les policiers s’équipent pour une intervention plus périlleuse, un homme est sorti, les mains en l’air. Il s’agissait tout simplement du propriétaire, âgé de 54 ans, qui, apeuré, avait fait usage de son pistolet d’alarme. Etant donné son récent trauma, les policiers se sont contentés de le sermonner et de lui rappeler les règles d’usage d’une arme.