Lyon : Il s’infiltre dans la chambre d’hôpital d’un grand brûlé afin de voler son téléphone

VOL AGGRAVE A Lyon, un homme de 54 ans sera jugé ce lundi, en comparution immédiate, pour s’être introduit dans le service des grands brûlés de l’hôpital Edouard Herriot afin de dérober le téléphone d’un patient

C.G.
— 
Un homme s'est introduit dans le service des grands brûlés de l'hôpital Edouard Herriot pour dérober le téléphone portable d'un patient. (illustration)
Un homme s'est introduit dans le service des grands brûlés de l'hôpital Edouard Herriot pour dérober le téléphone portable d'un patient. (illustration) — Elisa Frisullo / 20 Minutes

A Lyon, un homme de 54 ans, déjà connu des services de police, a été écroué en attendant d’être jugé ce lundi en comparution immédiate. Quatre jours plus tôt, il s’est introduit dans le service des grands brûlés de l’ hôpital Edouard Herriot, avant de s’infiltrer dans la chambre d’un patient et de lui dérober son téléphone portable.

La victime « particulièrement vulnérable » était en attente d’une greffe de peau, précise la Sûreté du Rhône. Ayant le corps recouvert d’une « multitude de bandages », elle n’a pu intervenir et a laissé le voleur filer à l’anglaise.

Retrouvé grâce à la géolocalisation du téléphone

Ce dernier a toutefois été interpellé au centre de semi-libertés de Lyon, où il est incarcéré pour une peine qui n’a pas été révélée. Bénéficiant d’un aménagement de peine, le suspect avait la possibilité de quitter sa cellule en journée.

Les enquêteurs l’ont retrouvé en géolocalisant le portable dérobé. Le mobile a d’ailleurs été découvert dans sa cellule. Mis devant le fait accompli, le quinquagénaire a reconnu être l’auteur du vol.