Nice : Une voiture fonce sur les policiers, un homme blessé par balle

FRONTIERE Dans la nuit de mardi à mercredi, une course-poursuite avec la police aux frontières de 40 km, de Sospel à Nice, s’est terminée par l’usage des armes des forces de l’ordre

E.M.
— 
Une voiture de la police (illustration)
Une voiture de la police (illustration) — SICCOLI PATRICK/SIPA
  • Dans la nuit de mardi à mercredi, une course-poursuite avec la police aux frontières de 40 km a fait une victime. Un policier a fait usage de son arme à quatre reprises alors que la voiture aurait accéléré vers le véhicule de la police.
  • Une camionnette transportant des personnes en situation irrégulière a refusé un contrôle de la police à Sospel.
  • La course-poursuite s’est terminée à l’ouest de Nice, dans le quartier des Moulins. Le véhicule a été abandonné par le conducteur et les deux passagers à l’avant qui se sont enfuis en laissant les cinq personnes en situation irrégulière à l’intérieur.

L’inspection générale de la police nationale (IGPN​) vient d’être saisie après une course-poursuite avec la police aux frontières qui a fait un blessé par balle, a indiqué Xavier Bonhomme à 20 Minutes. Un policier a fait usage de son arme à quatre reprises alors qu’une voiture aurait accéléré vers le véhicule de la police. Il s’agit de savoir « si le fonctionnaire de police se trouvait en état de légitime défense », précise le procureur de la République de Nice.

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 1h30 du matin, une voiture a refusé d’obtempérer à un contrôle de la police aux frontières au niveau de la commune de Sospel. Les forces de l’ordre françaises « avaient été avisées par leurs homologues italiens du passage d’une camionnette frigorifique transportant des étrangers en situation irrégulière », précise le procureur de la République de Nice par communiqué. S’en est suivie une course-poursuite de 40 km qui s’est terminée dans le quartier des Moulins, à l’ouest de Nice.

Une victime retrouvée « blessée par balle au niveau de la tête »

D’après les premiers éléments de l’enquête, l’un des policiers, positionné face au véhicule en fuite, aurait mis un pied à terre et sorti son arme de service. La camionnette aurait alors foncé sur le véhicule de police et le policier aurait tiré à quatre reprises. Deux impacts ont été constatés sur le feu avant et un autre au-dessus du pneu avant.

Le conducteur et les deux passagers ont réussi à s’enfuir en abandonnant le petit camion frigorifique et laissant « à l’intérieur, cinq personnes en situation irrégulière [découvertes ensuite par les forces de l’ordre], dont une blessée par balle au niveau de la tête », précise encore Xavier Bonhomme. Et d’ajouter : « La victime, de nationalité égyptienne, âgée de 35 ans, a été transportée en urgence vitale absolue à l’hôpital Pasteur de Nice ».

Une autre enquête a été ouverte par le parquet des chefs « d’aide à l’entrée et à la circulation en France d’étrangers en situation irrégulière dans des conditions incompatibles avec la dignité humaine, refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d’autrui et tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique a été confiée à ce stade à la Direction départementale de la police aux frontières. »