Nice : Un policier municipal en garde à vue et suspendu

VIOLENCES INTRAFAMILIALES Il sera déféré ce mardi dans la matinée en vue d’une convocation devant le tribunal correctionnel pour « violences par conjoint sans ITT » selon le procureur

F.B.
— 
La police municipale de Nice (Illustration)
La police municipale de Nice (Illustration) — SYSPEO/SIPA

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour la police municipale de Nice. Après la condamnation de son ancien directeur pour « concussion », après la mise en examen de trois agents pour séquestration et blessures, en avril, un officier se retrouve ce mardi face à la justice pour des faits de violences intrafamiliales.

Cet homme a été suspendu « à titre conservatoire » par la municipalité, indique-t-elle à 20 Minutes, confirmant une information de Nice-Matin.

« Les faits sont partiellement reconnus »

Placé en garde à vue lundi, il sera déféré ce mardi dans la matinée en vue d’une convocation devant le tribunal correctionnel pour « violences par conjoint sans ITT », précise à 20 Minutes le procureur de la République de Nice. « Les faits sont partiellement reconnus », explique encore Xavier Bonhomme.

Son placement sous contrôle judiciaire strict a été requis.