Gard : Deux incendies ont détruit une dizaine d'hectares de végétation et de culture samedi

FEU C’est le bilan le plus lourd depuis l’arrivée des premières grosses chaleurs

N.B.
— 
L'incendie de samedi, à Beaucaire
L'incendie de samedi, à Beaucaire — Sapeurs-pompiers du Gard

C’était une grosse journée, samedi, pour les sapeurs-pompiers du Gard. Ils ont lutté contre deux importants incendies, dans le département : à Beaucaire, et à Saint-Gilles, près de Nîmes. Les deux feux ont été maîtrisés.

Au total, une dizaine d’hectares sont partis en fumée en quelques heures. C’est le bilan le plus lourd depuis l’arrivée des premières grosses chaleurs, a appris 20 Minutes auprès du Service d’incendie et de secours du département.

L'incendie de samedi, à Saint-Gilles
L'incendie de samedi, à Saint-Gilles - Sapeurs-pompiers du Gard

Un appel à la vigilance

A Beaucaire, le feu concernait une zone de végétation, à proximité d’une route. Sous l’effet du vent, plusieurs hectares de végétation et de broussailles avaient déjà brûlé, à l’arrivée des sapeurs-pompiers. Des entreprises implantées non loin ont été protégées. A Saint-Gilles, les sapeurs-pompiers ont lutté contre un feu de culture qui a pris de l’ampleur, poussé par le vent de sud. Ils ont pu protéger plusieurs dizaines d’hectares.

« Avec des conditions météorologiques déjà estivales, les sapeurs-pompiers du Gard appellent à la plus grande vigilance et rappellent l’interdiction formelle d’emploi du feu ainsi que le strict respect des mesures préventives liées au risque feux de forêts ».