Mulhouse : Une septuagénaire égorgée dans une résidence, trois SDF écroués

ENQUETE Trois hommes ont été placés en détention provisoire et écroués après qu’une femme de 70 ans a été retrouvée égorgée à Mulhouse dans sa résidence pour personnes âgées

G.V. avec AFP
— 
La procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot.
La procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot. — T. Gagnepain / 20 Minutes

Horreur à Mulhouse. Le corps sans vie d’une septuagénaire a été retrouvé égorgé lundi par la police dans son appartement d’une résidence pour séniors proche du centre-ville de Mulhouse (Haut-Rhin), non loin d’une zone connue pour ses problèmes de délinquance. C’est une pensionnaire de la même résidence qui avait donné l’alerte, inquiète de ne plus avoir de ses nouvelles, a expliqué la procureure de la Republique Edwige Roux-Morizot lors d’une conférence de presse mercredi. La victime gisait dans sa salle de bains, la gorge tranchée et des plaies de défense sur les bras. Il y avait dans la salle de bains « des traces de sang partout », selon la procureure.

Trois personnes, sans-abri, ont été placées en détention provisoire. Les trois hommes, de nationalité algérienne, ont été mis en examen pour vol avec violences ayant entraîné la mort, a précisé la magistrate.

Une tentative de vol avec effraction

Les policiers ont immédiatement fait le lien avec l’interpellation le jour même d’un individu dans le même quartier, lors d’une tentative de vol avec effraction, selon une source proche du dossier. Il avait sur lui les papiers de la victime, a-t-on ajouté. Les policiers ont également fait le rapprochement avec deux autres marginaux contrôlés le dimanche soir précédant en compagnie du premier suspect et qui étaient eux en possession d’une simple carte sénior des transports mulhousiens. Rapidement retrouvés, ces deux individus ont été à leur tour placés en garde à vue. L’un d’eux avait été identifié par une pensionnaire de la résidence pour personnes âgées comme ayant tenté le dimanche matin de pénétrer dans son appartement.

Les trois hommes apparaissent déjà dans plusieurs procédures, essentiellement de délinquance mineure, à Mulhouse et, pour l’un d’eux, à Paris, a indiqué Audrey Jeandel, cheffe de la police judiciaire (PJ) de Mulhouse, à laquelle a été confiée l’enquête.