Morbihan : Trente-huit obus retrouvés dans des épaves pétaradés en baie de Quiberon

BOUM L’opération de contre-minage aura lieu ce mercredi et jeudi

J.G.
Les obus avaient été découverts sur les épaves du Bugalet et du France, deux navires militaires qui gisent au fond de l'eau. Illustration.
Les obus avaient été découverts sur les épaves du Bugalet et du France, deux navires militaires qui gisent au fond de l'eau. Illustration. — Thierry Beauvillain / AFP

Les prochaines heures s’annoncent explosives dans la baie de Quiberon (Morbihan). Ce mercredi et jeudi, le groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique va procéder à des opérations de déplacement et de contre-minage de trente-huit obus. Les munitions avaient été découvertes lors d’une opération d’investigation conduite le 23 mai sur les épaves du Bugalet et du France, deux navires militaires qui gisent au fond de l’eau.

Navigation et baignade réglementées

Pour sécuriser l’opération, la préfecture maritime de l’Atlantique a pris un arrêté pour réglementer la navigation ainsi que les activités nautiques et subaquatiques dans le secteur. La navigation de tout type de navire ainsi que la présence à bord de navires au mouillage est ainsi interdite dans un rayon d’un kilomètre autour des engins explosifs. Il est également interdit de se baigner ou de pratiquer une activité subaquatique ou nautique dans un rayon de 2.250 m.