Toulouse : Le trafiquant de cigarettes fuit en courant et se fait percuter sur la rocade

INTERCEPTION Deux trafiquants de cigarettes ont été arrêtés à Toulouse dimanche, à l’issue d’une course-poursuite rocambolesque. Ils ont été condamnés ce mardi à de la prison ferme

H.M. avec M.-D. L.
— 
Des cigarettes de contrebande. Illustration.
Des cigarettes de contrebande. Illustration. — WITT/SIPA

Un chargement de 130 cartouches de cigarettes et 60 paquets de tabac à rouler, amassé en traversant la frontière andorrane à pied, par la route des sommets. C’est ce que les policiers de la brigade anticriminalité de Toulouse ont retrouvé dimanche dans une Audi break en piteux état, à l’issue d’une interpellation choc. La voiture a été repérée vers 9 heures du matin sur une place du quartier Papus, avec deux occupants à son bord.

A l’approche des fonctionnaires, elle a démarré sur les chapeaux de roues, grillant les feux de circulation et enchaînant les dos-d’âne. Le rodéo a provoqué une fuite d’huile et la panne n’a pas tardé, sur un pont, près de rocade. Le passager, âgé de 41 ans, a été interpellé sur place. Mais le conducteur a pris la fuite à pied, escaladant les talus herbeux et enjambant la glissière de la voie rapide. Puis les policiers à ses trousses ont entendu un bruit sourd : le fuyard de 30 ans venait de se faire percuter par une voiture.

Sale temps pour les contrebandiers

Secouru par les pompiers, le suspect n’a heureusement pas été sérieusement blessé. Il a d’ailleurs été jugé ce mardi avec son complice en comparution immédiate. Les deux trafiquants, en situation irrégulière mais dont les casiers étaient vierges, ont écopé de huit mois de prison dont quatre ferme. Ils ont été conduits en cellule.

Ce même dimanche, à Cierp-Gaud, au sud de la Haute-Garonne, les douaniers ont intercepté un autre contrebandier. Il revenait lui aussi d’Andorre, avec 5.100 paquets de cigarettes dans sa voiture, et 36 bouteilles de vodka.