Nice : Une enquête ouverte après la mort d’un homme tué par balle

INVESTIGATION Il s’agirait d’un règlement de comptes d’après le parquet de Nice

20 Minutes avec AFP
— 
Une voiture de la police (illustration)
Une voiture de la police (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 1h30 du matin, un homme âgé de 28 ans a été tué par balle à Nice dans le cadre d’un probable règlement de comptes, a indiqué jeudi le parquet de Nice. Une enquête en flagrance pour homicide volontaire avec préméditation a été ouverte et confiée à la police judiciaire.

« La victime était seule sur un scooter volé et replaqué quand un autre individu également à scooter s’est porté à sa hauteur et lui a tiré une balle de 9 mm dans la tête avant de repartir », a précisé Parvine Derivery, procureure adjointe. « Il s’agit à l’évidence d’un règlement de comptes, les circonstances de l’homicide font peu de doutes sur ce point », a encore relevé la magistrate.

Une tentative d’homicide deux ans plus tôt

La victime, née en 1994, est de nationalité russe. Elle était connue des services de justice mais pas pour des antécédents de trafic de stupéfiants. En revanche, elle avait déjà fait l’objet en 2020 d’une tentative d’homicide à la kalachnikov qui l’avait blessée à la jambe.

Les faits se sont produits devant une résidence de l’est de Nice où vit une importante communauté tchétchène dont certains représentants s’étaient plaints, il y a deux ans, de voir leur cité gangrenée par le trafic de stupéfiants.