Roubaix : Par « flemme » d’aller à la déchetterie, elle balance son vieux matelas du 2e étage

RIEN A FAIRE Une habitante de Roubaix a été verbalisée pour un abandon de détritus sur la voie publique commis sous l’œil d’une caméra de surveillance

Mikaël Libert
— 
Emporter son vieux matelas à la déchetterie en scooter n'est pas non plus une solution (illustration).
Emporter son vieux matelas à la déchetterie en scooter n'est pas non plus une solution (illustration). — Gendarmerie de l'Hérault

I don’t care… Mardi, les opérateurs du centre de supervision urbain de Roubaix ont encore eu droit à un drôle de spectacle. Sous l’œil de l’une de leurs caméras, les agents ont vu une riveraine se débarrasser dans la rue d’un déchet pour le moins encombrant.

La scène surréaliste s’est déroulée rue d’Italie, mardi, vers 23h30. A l’écran, les policiers municipaux ont assisté, ébahis, à un jeté de matelas depuis le 2e étage d’un immeuble. L’imposant objet s’est ainsi retrouvé abandonné sur la voie publique par son propriétaire qui pensait avoir agi ni vu, ni connu.

« Flemme » d’aller à la déchetterie

Sauf que non. L’appartement d’où le matelas a été jeté ayant été identifié, une patrouille de police a été envoyée sur place pour demander des comptes. L’occupante des lieux n’a pu que reconnaître les faits.

Pour tenter de se justifier, elle a avoué aux agents qu’elle avait « la flemme » de se déplacer jusqu’à la déchetterie. Certes, cette démarche, gratuite, lui aurait demandé un peu de temps. Son incivilité lui a valu une amende pour « abandon de détritus sur la voie publique ».