Marseille : Poignardé devant ses enfants par un déséquilibré, un médecin militaire est décédé

DRAME Un père de famille a succombé à ses blessures, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a été poignardé par un homme de 23 ans, le 10 mai dernier, en allant chercher ses enfants à l’école

J. Le.
— 
L'agresseur, de nationalité française, aurait tenu des propos incohérents sur Dieu et le Diable, d'après les témoins du drame (Illustration).
L'agresseur, de nationalité française, aurait tenu des propos incohérents sur Dieu et le Diable, d'après les témoins du drame (Illustration). — P.Magnien / 20 Minutes

Un père de famille, médecin militaire de profession, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, rapporte La Provence, confirmant une information du Point. Il avait été poignardé le 10 mai dernier par un jeune homme de 23 ans, alors qu’il allait chercher ses enfants à l’école privée catholique Sévigné ( Marseille 13).

Des propos incohérents, la piste terroriste écartée

L’agresseur avait porté plusieurs coups de couteau à la victime, dont un près du cœur. Connu des services de police pour des affaires de stupéfiants​, cet homme, de nationalité française, avait tenu des propos incohérents, invoquant « Dieu » et « le Diable ». Il avait été maîtrisé par des passants en attendant l’intervention des forces de l’ordre et son interpellation. La piste terroriste avait été rapidement écartée.

Benoît Payan, maire de Marseille, a réagi vendredi « avec une immense tristesse » sur Twitter, en apprenant le décès de ce père de deux enfants scolarisés en maternelle et en primaire.