Oise : Une brocante en partie évacuée après la découverte d’un obus sur un stand

DANGER Le vendeur ne savait pas vraiment si l’obus qu’il vendait était neutralisé

20 Minutes avec agence
— 
Le vendeur n'était pas sûr que l'obus était bien neutralisé (illustration).
Le vendeur n'était pas sûr que l'obus était bien neutralisé (illustration). — BPI/REX Shutterstock/SIPA

Une foire aux puces à Crèvecoeur-le-Grand (Oise), ce jeudi, a dû être évacuée. Un brocanteur vendait sur son stand… un obus de la Première Guerre mondiale, rapporte Actu Oise.

L’objet a été repéré par des douaniers qui procédaient à des vérifications et repéraient d’éventuelles contrefaçons. Lorsqu’ils sont tombés sur l’objet, les agents ont demandé si la munition était bien neutralisée. Mais le vendeur n’était pas sûr de lui.

Un obus finalement inoffensif

La décision a donc été prise de faire évacuer une grande partie de la brocante afin d’établir un cordon de sécurité et prévenir les services de déminage. Finalement, le système de détonation s’est révélé inoffensif et la foire a pu reprendre.

« Un obus de la guerre 14-18, qui n’a pas été neutralisé, aurait pu faire un carnage », a expliqué auprès de nos confrères Cédric Orgeret, Chef Divisionnaire aux douanes Amiens. Le vendeur, lui, a par ailleurs reconnu auprès des gendarmes détenir d’autres armes et munitions chez lui.