Nord : La gendarmerie diffuse le portrait-robot d'homme suspecté d'agression sexuelle sur une mineure

ENQUETE Dans le cadre de l’enquête sur l’agression sexuelle d’une mineure, les gendarmes du Nord ont diffusé un avis de recherche avec le portrait-robot du suspect

Mikaël Libert
— 
Les gendarmes du Nord recherchent cet homme.
Les gendarmes du Nord recherchent cet homme. — Gendarmerie nationale

Ce mercredi matin, la gendarmerie du Nord a diffusé sur les réseaux sociaux le portrait-robot d’un homme recherché dans le cadre d’une enquête ouverte après l’agression sexuelle d’une mineure.

Les faits remontent au 9 mai dernier, sur la commune de Templeuve-en-Pévèle, près de Lille, dans le Nord. Une adolescente a été victime d'« agressions sexuelles » mentionne l’avis de recherche communiqué par le parquet de Lille. Il n’est pas fait mention de l’heure ni du lieu précis.

Un « sac-poubelle noir et un bâton »

La victime a cependant pu fournir aux enquêteurs un signalement très précis de son agresseur. Il s’agit d’un homme de « type européen » âgé d’une soixantaine d’années, de corpulence normale et mesurant environ 1,70 m. Il a les « yeux foncés » et porte des cheveux courts et blancs. Le jour de l’agression, il était habillé d’un tee-shirt bleu usagé avec des inscriptions en blanc, Il portait aussi un short noir et des baskets jaune fluo. La victime a précisé qu’il tenait en main un sac-poubelle noir et un bâton. L’avis de recherche mentionne que le suspect « s’exprime correctement en français sans accent particulier ».

Le parquet de Lille a autorisé la diffusion de ce portrait-robot pour tenter de faire avancer les investigations. « Si vous reconnaissez cette personne et/ou que vous détenez la moindre information, merci de contacter la brigade de recherches de Douai au 03.27.98.86.36 », insistent les gendarmes.