Vénissieux : Un jeune homme en garde à vue après avoir tenté d'étrangler un policier lors d'un contrôle

AGRESSION Deux mis en cause de 18 et 20 ans vont être présentés ce mercredi au parquet de Lyon en vue d'un jugement en comparution immédiate pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique et rébellion

J.Lau.
— 
Photo d'illustration d'un policier à Lyon.
Photo d'illustration d'un policier à Lyon. — Caroline Girardon

Des policiers procédaient à un contrôle lorsqu’ils ont été pris à partie par plusieurs individus à Vénissieux (Rhône), lundi peu avant minuit. Comme l’indique ce mercredi la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône, l’une des personnes contrôlées a alors tenté d’étrangler un policier. Les fonctionnaires qui ont dans la foulée chercher à interpeller l’agresseur ont subi des jets de pierres et de bouteilles en verre de la part d’un groupe.

S’il en a alors profité pour prendre la fuite, le suspect a peu après été interpellé, tout comme un autre homme « identifié comme faisant partie du groupe hostile ». Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue et trois policiers ont depuis déposé plainte pour les violences subies lundi soir dans cette commune de la métropole de Lyon.

Le jeune de 18 ans a reconnu la tentative d’étranglement sur le policier et la rébellion, tandis que l’autre suspect, âgé de 20 ans, a nié toute implication concernant les jets de projectiles. Ils vont être présentés ce mercredi au parquet de Lyon en vue d’un jugement en comparution immédiate pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique et rébellion.