Meuse : Ils volent deux corbillards en pleine nuit

A TOMBEAU OUVERT Une entreprise de la Meuse n’en revient pas après s’être fait voler deux de ses trois corbillards

G.V.
— 
Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration)
Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration) — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Une entreprise des pompes funèbres de la Meuse, à Sternay, n’en revient toujours pas et la question reste entière. Pourquoi s’est-elle fait voler, dans la nuit de samedi à dimanche, deux de ses trois corbillards ? Des corbillards avec le nom de l’entreprise dessus, pas vraiment discret pour une balade du samedi soir. C’est l’étrange histoire rapportée par le quotidien L’Est Républicain à qui s’est confié le gérant qui « en quarante ans d’activités n’a jamais vu ça ». Les faits se seraient produits alors qu’un des véhicules était stationné à l’extérieur, le second dans le garage. Une plainte auprès de la gendarmerie a évidemment été déposée.

Les corbillards en question sont des véhicules de type Trafic Renault, précisent nos confrères. Des véhicules dont l’aménagement intérieur est particulièrement cher. Le montant du préjudice est d’ailleurs estimé aux alentours des 78.000 euros.