Toulouse : Mais qui en veut à l’école Falcucci, vandalisée pour la deuxième fois en dix jours ?

REBELOTE A Toulouse, une école du quartier Bellefontaine a de nouveau été saccagée. Six classes ont été visées cette fois

H.M.
— 
Une cour d'école à Toulouse. Illustration.
Une cour d'école à Toulouse. Illustration. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Suivisme ou ciblage ? L’école élémentaire Falcucci de Toulouse, située dans le quartier de Bellefontaine, a de nouveau été saccagée dans la nuit de lundi à mardi, dix jours après les dégradations découvertes le lundi 16 mai et qui avaient empêché les élèves de cinq classes d’aller en cours pendant plusieurs jours. De source policière, cette fois, six classes situées au 1er étage de l’établissement ont été vandalisées : du mobilier et du matériel informatique ont été détruits et les pièces ont été badigeonnées de peinture, voire d’excréments.

Je condamne fermement les nouveaux actes de vandalisme commis cette nuit à l’école Falcucci, moins d’une semaine après les dégradations qui nous ont forcé à fermer des classes.

J’ai saisi les forces de l’ordre pour que ces actes soient punis !
– Jean-Luc Moudenc (@jlmoudenc) May 24, 2022

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a fait part de son indignation via les réseaux sociaux, indiquant que les classes en question ont dû être fermées. Des investigations sont en cours pour déterminer si les deux épisodes sont liés et pour retrouver leurs auteurs.