Avignon : L’homme décédé après avoir été déposé aux urgences aurait consommé du protoxyde d’azote

ENQUETE Un jeune homme aurait succombé à une défaillance cardiorespiratoire d’origine toxique après avoir consommé de l’alcool et du protoxyde d’azote

20 Minutes avec agence
— 
Un jeune homme aurait eu une défaillance cardiorespiratoire après avoir consommé du protoxyde d'azote (illustration).
Un jeune homme aurait eu une défaillance cardiorespiratoire après avoir consommé du protoxyde d'azote (illustration). — Eric Beracassat/SIPA

Un homme de 23 ans est décédé dimanche matin après avoir été déposé aux urgences de l'hôpital d'Avignon (Vaucluse). La victime présentait des dermabrasions. Les causes de sa mort n’étaient pas connues mais selon Le Dauphiné Libéré, l’enquête a permis d’écarter l’implication d’un tiers dans le décès.

Quatre personnes avaient été placées en garde à vue. Leur récit aurait permis de retracer la soirée après laquelle leur ami est décédé.

Consommation d’alcool et de protoxyde d’azote

Selon eux, ils auraient passé la soirée dans une boîte de nuit à Nîmes. La victime aurait alors été agressive en raison de sa consommation d’alcool et de protoxyde d’azote. Sur le retour, il aurait de nouveau souhaité prendre ce dernier produit. Il serait alors tombé inconscient, avec les lèvres bleues.

D’après l’autopsie, le jeune homme aurait succombé à une défaillance cardiorespiratoire d’origine toxique. Les dermabrasions auraient, elles, étaient causées par une chute de scooter en début de soirée. Selon nos confrères, aucune poursuite pénale ne devrait être engagée, sauf rebondissement.