Plus de 330 kg de cannabis saisis entre l’Espagne et Nantes, dix mises en examen

DROGUE Les cargaisons de stupéfiants transitaient par camions entre le sud de l'Espagne et l'ouest de la France. Dix personnes ont été mises en examen après une série d'interpellations

Frédéric Brenon
— 
 Plus de 330 kg de cannabis ont été saisis (illustration).
Plus de 330 kg de cannabis ont été saisis (illustration). — NICOLAS TUCAT / AFP

Plus de 330 kilos de cannabis, ainsi que 83.750 euros en espèces, ont été saisis par les forces de l’ordre dans le cadre d’une grande opération de démantèlement d’un trafic de stupéfiants entre Nantes et l’Espagne, annonce la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Rennes. Les livraisons étaient effectuées par camions depuis Algésiras, au sud de la péninsule ibérique. Depuis un an, 24 importations de stupéfiants ont ainsi été recensées, pour un total de 2,4 tonnes de marchandises illégales estimées.

Après un long travail d’enquête, une série d’interpellations a donc été menée dans la nuit du 13 au 14 mai en régions Aquitaine et Pays-de-la-Loire. Un camion transportant à lui seul près de 300 kilos de cannabis, dissimulés dans des valises, a été arrêté dans les Landes. En Maine-et-Loire, près de Cholet, 23 kilos de cannabis ont également été découverts au domicile d’un suspect.

Le juge d’instruction a mis en examen dix personnes, neuf de nationalité française et un Marocain. Huit ont été placées en détention provisoire et deux sous contrôle judiciaire, précise le parquet de Rennes.