Finistère : La famille morte noyée était en train de pêcher sur la digue

ACCIDENT Un couple et leur enfant âgé de 12 ans ont été retrouvés morts au large de Plogoff, à la pointe sud du Finistère

C.A. avec AFP
— 
Un couple et leur enfant de 12 ans sont morts noyés, emportés par une vague alors qu'ils pêchaient à Pors Loubous, à Plogoff (Finistère).
Un couple et leur enfant de 12 ans sont morts noyés, emportés par une vague alors qu'ils pêchaient à Pors Loubous, à Plogoff (Finistère). — Google Maps / Street View

C’est un véritable drame qui s’est déroulé jeudi soir vers 18h40 à Plogoff dans le Finistère sud. Un couple de parents et leur enfant de 12 ans ont été happés par une vague et sont morts noyés​, a-t-on appris auprès de la Préfecture maritime de l’Atlantique cette nuit. D’après les premières constatations, les trois personnes ont été emportées par une vague alors qu’elles pêchaient sur la digue. Trois autres enfants de la famille, âgés de 13 à 15 ans et qui pour leur part n’étaient pas montés sur la digue, sont sains et saufs mais choqués. Ils ont été pris en charge par les services médicaux et psychologiques.

« Sauf survenue d’éléments nouveaux, ce drame n’aura a priori pas de suites judiciaires, aucune infraction n’étant à ce stade relevée », a fait savoir la procureure de la République de Quimper Carine Halley.

« Une forte houle mais la météo n’était pas défavorable »

Les deux adultes, âgés de 55 ans pour le père et de 33 ans pour la mère, ont été récupérés vers 19h30 en arrêt cardiorespiratoire mais les secouristes ne sont pas parvenus à les ranimer. Le corps sans vie de l’enfant a été repêché peu après 22 heures, entraînant la suspension des recherches. La famille vivait depuis plusieurs années à Audierne, à quelques kilomètres du lieu du drame.

Le drame s’est produit vers 18h40, soit un peu plus d’une heure avant la marée haute, à Pors-Loubous. La mer à cet endroit, situé à quelques kilomètres de la pointe du Raz, était agitée par une forte houle mais la météo n’était pas défavorable, a précisé une porte-parole de la préfecture maritime.

Une lame a soudain emporté les trois personnes sur la digue. « Ils ont été emportés vers le large », a expliqué le directeur de cabinet de la préfecture du Finistère David Fotlz. Il n’y a « pas d’explication » à un tel drame pour le moment, pas de raison météo majeure, a-t-il ajouté.