Toulouse : Une école saccagée, les cours n’ont pas pu reprendre après le week-end

SENS DESSUS DESSOUS Cinq classes de l’école élémentaire Falcucci de Toulouse ont été entièrement vandalisée durant le week-end. La mairie a déposé plainte et une enquête est ouverte

H.M.
— 
Dans une école de Toulouse. Illustration.
Dans une école de Toulouse. Illustration. — A. Gelebart - 20 Minutes

Le désastre a été constaté lundi matin. Durant le week-end, six pièces, dont cinq classes, de l’école élémentaire Falcucci, située dans le quartier de Bagatelle à Toulouse, ont été entièrement saccagées. L’inventaire des dégâts est encore en cours ce mardi et l’intervention d’une société de nettoyage est prévue. Les vandales qui se sont introduits dans l’établissement y sont allés fort, brisant le mobilier. Les élèves des cinq classes concernées ont dû rentrer chez eux lundi.

« C’est un acte de violence indigne envers un service public, qui plus est un lieu d’éducation », a réagi le Capitole, qui ce mardi matin fait livrer des meubles pour permettre aux classes de se tenir dans d’autres locaux de l’établissement, lorsque l’inspection académique aura donné son feu vert. Cette dernière indique à 20 Minutes qu’elle « met tout en œuvre pour permettre aux élèves de reprendre rapidement le chemin de l’école ».

La mairie de Toulouse va déposer plainte. Une enquête a été ouverte, alimentée notamment par les relevés faits par la police scientifique qui s’est rendue sur place lundi.