Marseille : Un mort dans l'incendie d'un appartement, un millier de foyers privés d'électricité

INCENDIE Une enquête avait été ouverte au 9 rue Mireille où s’est produit le sinistre pour « conditions d’hébergement contraires à la dignité de la personne »

Mathilde Ceilles
— 
Véhicule des marins-pompiers de Marseille.
Véhicule des marins-pompiers de Marseille. — Alexandre Vella / 20 Minutes

Une personne est décédée dans l’incendie d’un appartement survenu au 9 rue Mireille, dans le huitième arrondissement de Marseille, a appris 20 Minutes auprès des marins pompiers de Marseille. L’alerte a été donnée à 13 heures. L'incendie est éteint à l’heure où ces lignes sont écrites. Neuf autres personnes ont été prises en charge. Un millier de foyers a été privé d’électricité pendant une heure en raison de ce sinistre.

Dans un article de 2020, Marsactu indiquait qu’une enquête préliminaire avait été ouverte pour « conditions d’hébergement contraires à la dignité de la personne ». « L’immeuble est insalubre, affirme Marc, un voisin qui a tenté de sauver la victime des flammes. Ce n’est pas aux normes et il y a des fils qui sont apparents. » « Ça fait trois mois que je vis ici, et il faut voir nos conditions de vie », lance Inès. « Je loue une chambre, on m’a dit, de 14 m², mais c’est plutôt 9 m², peste son compagnon William. On a beaucoup de blattes, et les WC collectifs. » « Payer 380 euros pour un espace pas habitable, c’est quand même cher », abonde Inès.

« Les causes de l’incendie ne sont pas complètement déterminés, précise l’adjoint au maire en charge du logement Patrick Amico. On ne peut pas dire aujourd’hui s’il y s’il y a un lien ou pas avec la problématique d’insalubrité sur cet immeuble. Les infractions notifiées par le parquet et la mairie en 2020 ont été réglées par des travaux, si bien qu’il n’y avait plus de signalement après. » Contacté, le parquet de Marseille n’a pas donné suite à nos sollicitations. Une enquête a été ouverte.