Saint-Brieuc : Cinq collégiens qui terrorisaient leurs camarades interpellés

ENQUETE Vingt-deux plaintes pour harcèlement ont été déposées en quelques semaines

J.G.
— 
La salle de classe d'un collège. Illustration.
La salle de classe d'un collège. Illustration. — Florence Durand - Sipa

Ils ont fait vivre l’enfer à leurs camarades du collège Jean-Macé à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Cinq adolescents de 14 ans ont été arrêtés et placés en garde à vue en milieu de semaine. Ils sont soupçonnés d’avoir harcelé depuis la rentrée de septembre des collégiens au sein de l’établissement.

Selon Ouest-France, vingt-deux plaintes ont été déposées à leur encontre. Les victimes, souvent des élèves de sixième ou de cinquième, auraient ainsi subi des brimades ou des bousculades. Certains auraient également été enfermés dans les toilettes.

Présentés devant un juge pour enfants

L’affaire avait éclaté à la fin du mois de mars et le parquet de Saint-Brieuc s’était saisi du dossier. Le collège avait aussitôt mis en place une cellule psychologique et avait exclu les cinq collégiens impliqués.

Trois d’entre eux ont été présentés au parquet. Ils seront présentés en juillet devant un juge pour enfants. Les deux autres mineurs mis en cause, impliqués à un degré moindre, devront également s’expliquer ultérieurement devant la justice.