Guerre en Ukraine : Quatre Ukrainiens en garde à vue après le squat d'une villa appartenant à des Russes

ENQUETE Ils ont dit avoir « délibérement » choisi cette maison des hauteurs de Nice « du fait de la guerre ». « Le logement ne fait pas l’objet de séquestre au regard des sanctions internationales », précise une source policière

Fabien Binacchi
— 
La villa en question est située dans un quartier prisé sur les hauteurs du port de Nice
La villa en question est située dans un quartier prisé sur les hauteurs du port de Nice — Syspeo / Sipa

Aux enquêteurs, ils ont expliqué qu’ils connaissent la nationalité des propriétaires des lieux, et qu’ils souhaitaient occuper ce lieu « délibérément du fait de la guerre ».

Quatre Ukrainiens ont été placés en garde à vue jeudi après le squat d’une villa appartenant à des ressortissants russes, dans un quartier prisé des hauteurs du port de Nice,​ apprend-on ce vendredi de source policière. Elle précise que « le logement ne fait pas l’objet de séquestre au regard des sanctions internationales ».

Ils ont fait changer les serrures

C’est un ami des propriétaires, actuellement en Russie, qui s’est rendu sur place et qui a constaté que ces individus se trouvaient à l’intérieur de la maison, dont ils avaient même fait changer les serrures. C’est alors qu’il a contacté la police.

Les quatre Ukrainiens ont été interpellés et sont toujours en garde à vue ce vendredi. Les propriétaires, eux, font le nécessaire pour revenir en France dans les meilleurs délais.