Isère : Une spéléologue décède en encadrant une sortie scolaire dans une grotte

ACCIDENT MORTEL Une montée des eaux a surpris un groupe d'élèves du collège de Saint-Ismier (Isère), jeudi matin au niveau des cuves de Sassenage, une grotte située près de Grenoble

J.Lau. avec AFP
— 
Photo d'illustration d'une sortie de spéléologie.
Photo d'illustration d'une sortie de spéléologie. — AMY HINKLE/CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Une sortie d’élèves de cinquième, scolarisés dans un collège de Saint-Ismier (Isère), a viré au drame, jeudi dans une grotte. Une spéléologue professionnelle, qui encadrait le groupe de collégiens, a en effet été retrouvée morte par les secours après une montée des eaux. Le procureur de Grenoble Eric Vaillant a confirmé ce vendredi que la victime est décédée en essayant de sauver l'un des collégiens, comme le révélait Le Dauphiné Libéré.

La préfecture a annoncé jeudi soir que les autres participants sont tous sortis sains et saufs des Cuves de Sassenage, une grotte située près de Grenoble. Deux autres adultes étaient au total restés bloqués sous terre, à savoir un second spéléologue professionnel et une enseignante, qui ont pu être secourus à temps. Tous les élèves qui participaient à la visite avaient pu remonter à la surface en priorité, lorsque le groupe a constaté la montée des eaux, jeudi en fin de matinée.

L’opération d’évacuation a dû attendre le début de soirée

Une opération d’évacuation a été lancée « dès qu’une fenêtre météo favorable s’est présentée », après 19h30, indique la préfecture dans un communiqué. « Lors de leur progression, les secours ont découvert un corps identifié comme celui d’un des deux guides », ajoute-t-elle. L’enseignante et le second guide, réfugiés dans une cavité souterraine, ont donc été retrouvés sains et saufs, et ramenés à la surface.

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident, qui a été confiée aux gendarmes du PGHM de l'Isère. L’intervention a mobilisé le Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux (Grimp), les pompiers et le secours spéléo de l’Isère, la CRS Alpes, le Samu, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) ainsi que le groupement de gendarmerie de l’Isère.