Aveyron : Les propos racistes d'une femme près de Rodez suscitent la colère sur les réseaux sociaux

VIDEO La femme qui tient ces propos à l’encontre de jeunes femmes se dit « inspecteur de police ». La police nationale de l’Aveyron dément qu’elle fasse partie des forces de l’ordre et a ouvert une enquête

B.C.
— 
Illustration d'un téléphone déverrouillé.
Illustration d'un téléphone déverrouillé. — Geeko

« Tu peux me filmer, je suis inspecteur de police, les flics arrivent pour vous déloger parce que les bougnoules et les nègres on n’en veut pas ». Ces propos racistes sont ceux d’une femme prononcés à l’encontre de trois jeunes filles qui étaient en train de réaliser une vidéo pour la poster sur Tik Tok.

Elles se trouvaient dans une rue de Onet-le-Chateau, près de Rodez, lorsqu’elles ont été abordées par cette passante virulente qui leur a demandé si l’une d’elles n’avait « pas honte » de porter le hijab et de faire des « TikTok » avant de les insulter. Une agression filmée qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.


Plainte déposée par la police

Sur son compte Twitter, la police nationale a rapidement indiqué que cette personne n’appartenait pas aux forces de l’ordre. « Une plainte sera déposée pour l’usage illégal de cette fausse qualité de policier », indique les services de la sûreté départementale de l’Aveyron sur sa page Facebook, invitant les jeunes femmes à déposer plainte au commissariat de Rodez et précisant qu’une enquête judiciaire était en cours.

De son côté, l’association SOS Racisme a indiqué que son pôle juridique se tenait à la disposition des victimes.