Seine-et-Marne : Tensions entre quartiers à Chelles après l’agression d’un lycéen

VIOLENCES Un homme a été condamné pour avoir manipulé un cocktail Molotov

20 Minutes avec agence
— 
Depuis l'agression du 22 avril à Chelles (Seine-et-Marne), des policiers ont dû ramener le calme dans la ville. Photo d'illustration.
Depuis l'agression du 22 avril à Chelles (Seine-et-Marne), des policiers ont dû ramener le calme dans la ville. Photo d'illustration. — F. Scheiber - Sipa

Un jeune homme de 19 ans originaire de Chelles (Seine-et-Marne) a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Meaux pour détention non autorisée de matériel de guerre. Il a écopé de 105 heures de travail d’intérêt général. Il avait été interpellé ce dimanche après avoir été vu en train de manipuler un cocktail Molotov, raconte Le Parisien.

Une agression comme élément déclencheur

Pour se défendre, il a indiqué aux juges avoir voulu sensibiliser les plus petits au danger de ce type d’arme. Cette condamnation intervient après une agression survenue dans un lycée professionnel de Chelles le 22 avril. Un individu s’était introduit dans l’établissement et avait poignardé un élève de 16 ans à cinq reprises.

L’adolescent avait été hospitalisé. Cette attaque avait créé des tensions entre les quartiers d’origine de la victime et de l’agresseur. Des policiers sont intervenus à plusieurs reprises pour ramener le calme dans les quartiers Chappe et Gambetta, notamment après des tentatives d’affrontements entre jeunes armés de mortiers et de barres de fer.