Compiègne : Un surveillant de l’Institution Guynemer visé par une plainte pour viol sur mineur

JUSTICE Alors qu’il a déjà été condamné pour agressions sexuelles en 2016, de nouveaux soupçons pèsent sur un ancien surveillant de cet établissement catholique de Compiègne

20 Minutes avec agence
Six ans après son premier procès, une nouvelle plainte a été déposée à la gendarmerie le 18 avril.
Six ans après son premier procès, une nouvelle plainte a été déposée à la gendarmerie le 18 avril. — Cocoparisienne / Pixabay

Condamné en 2016 pour avoir agressé sexuellement un élève de 6e, un ancien surveillant de l’Institution Guynemer, située à Compiègne ( Oise), est de nouveau inquiété dans une affaire de viol sur mineur de moins de 15 ans, révèle Le Parisien mercredi. Une nouvelle plainte a été déposée le 18 avril par un ancien élève.

Un scénario similaire

Les faits se seraient produits entre 1993 et 1994. La victime décrit des faits de viols et de fellations imposées qui avaient souvent lieu le lundi soir. Un scénario similaire à celui raconté par le premier plaignant semble se dessiner. Le surveillant mettait sur un piédestal sa victime et il semble qu'il approchait ceux dont les pères étaient absents.

Cette nouvelle plainte pourrait relancer entièrement l’affaire. Une ancienne élève de l’institution a déclaré que « cela se savait qu'il se passait des choses avec les garçons de l’internat ». Avec ce nouveau témoignage, d’autres victimes pourraient se signaler.