Seine-et-Marne : La mairie de Nangis attaquée à coups de pierre

VIOLENCES La mairie était fermée ce lundi

20 Minutes avec agence
— 
La verrière à l'entrée de la mairie de Nangis (Seine-et-Marne) a été endommagée dans la nuit de dimanche à lundi. Photo d'illustration.
La verrière à l'entrée de la mairie de Nangis (Seine-et-Marne) a été endommagée dans la nuit de dimanche à lundi. Photo d'illustration. — Capture d'écran Google Street View

La mairie de Nangis (Seine-et-Marne) a été visée par des jets de pierres et de pavés dans la nuit de dimanche à lundi. La verrière de l’entrée du bâtiment a notamment été endommagée. Les lieux étaient fermés ce lundi et devaient rouvrir au public le lendemain. Une plainte a été déposée. Il ne s’agit pas des seules violences qui ont secoué la ville au cours du week-end, raconte Le Parisien.

L’accident qui a tout déclenché

La gendarmerie de la ville avait été la cible de mortiers d’artifice tirés par des jeunes en colère ce samedi soir. Les auteurs des violences reprochaient aux militaires d’être impliqués dans un accident de moto ayant fait un blessé plus tôt dans la journée. Les gendarmes ont au contraire affirmé avoir porté secours au pilote du deux-roues, âgé de 14 ans.

Un autre quartier de Nangis a été le théâtre de violences ciblant les gendarmes la nuit de l’attaque de la mairie. Les militaires ont à nouveau essuyé des tirs de mortier. Aucune interpellation n’a été réalisée.