Perpignan : Il insulte les magistrats et cambriole une boulangerie pour retourner en prison

LE MONDE A L'ENVERS A l’annonce du verdict, le prévenu n’a évidemment pas montré de signe de colère

20 Minutes avec agence
L'homme, déjà condamné 21 fois, appréciait visiblement d'être détenu. (illustration)
L'homme, déjà condamné 21 fois, appréciait visiblement d'être détenu. (illustration) — KONRAD K./SIPA

Un homme d’une cinquantaine d’années a récemment été condamné à trois mois de prison ferme par le tribunal de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Un verdict très bien reçu : le prévenu avait tout fait pour être incarcéré à nouveau, rapporte L’Indépendant.

Déjà condamné à 21 reprises, le quinquagénaire a pris pour habitude de se rendre au tribunal pour insulter les magistrats. Habitués, ces derniers ont cessé de l’arrêter et se contentent désormais de le faire sortir des lieux. Pour réussir son coup, l’homme est donc passé au niveau supérieur.

Trois mois de prison puis une tutelle

Le 14 avril, il s’est rendu dans une boulangerie de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et a dérobé 300 euros dans la caisse. Interpellé le soir même, il a rapidement été présenté au parquet. « J’ai dû le menacer de ne pas l’incarcérer pour le calmer car il trouvait qu’on ne l’envoyait pas assez vite en détention », a témoigné la procureure lors du procès.

Le quinquagénaire, victime de troubles du comportement, devrait être placé sous tutelle et bénéficier de soins. Le parquet a donc requis trois mois de prison ferme le temps de « mettre en place ces mesures ». Le tribunal a suivi ces réquisitions… pour le plus grand bonheur du prévenu.