Grenoble : Des personnes mystérieusement piquées et prises de malaise en boîte de nuit et en concert

ENQUETE Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour administration de substances nuisibles après le dépôt de plainte de six victimes piquées lors d’un concert ou de soirées en boîte de nuit

C.G.
— 
Piqûres en boites de nuit: Des enquêtes ouvertes à Nantes, Béziers et Grenoble — 20 Minutes

S’agit-il d’un réseau ou d’une personne agissant seule pour des raisons encore obscures ? Six personnes, quatre femmes et deux hommes âgés de 17 à 22 ans, ont déposé plainte à Grenoble après avoir été victimes de piqûres en soirée, apprend-on auprès du parquet de la ville qui a ouvert une enquête pour « administration de substances nuisibles ».

Les faits se sont produits les 15 et 17 avril dans trois endroits différents : deux boîtes de nuit et le palais des sports de Grenoble où était organisé un concert. A chaque fois, les victimes ont senti quelque chose les piquer puis ont été prises de malaise dans la foulée.

Toutes se sont rendues à l’hôpital afin de subir des examens. Difficile à ce stade de connaître les motivations de leur(s) agresseur(s) car « aucune » des personnes droguées à leur insu, « n’a été victime de vol ou d’agressions sexuelles », révèle Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.