Somme : Les goélands de la région présentent d’étranges brûlures, la mairie se dédouane

ANIMAUX Le maire de la commune et la société chargée de la stérilisation des goélands réfutent toute accusation

20 Minutes avec agence
— 
Une habitante blâme les produits pulvérisés sur les nids pour stériliser les œufs des oiseaux. (illustration)
Une habitante blâme les produits pulvérisés sur les nids pour stériliser les œufs des oiseaux. (illustration) — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Depuis plus d’un an, une habitante d’Ault (Somme) remarque d’étranges brûlures sur les pattes des goélands de la région. Elle estime que ces blessures sont dues à l’utilisation d’un produit non conforme à base de formol pulvérisé dans les nids des oiseaux pour stériliser les œufs, rapporte L'Eclaireur.

Le goéland, une espèce protégée

En 2021, l’habitante avait déjà alerté la municipalité mais s’inquiète car elle continue d’observer des brûlures encore aujourd’hui. La société chargée de la stérilisation des œufs assure de son côté qu’elle utilise un produit inoffensif à base d’huile de tournesol. Le produit à base de formol est banni par l’entreprise depuis 2017.

La stérilisation des goélands a pour but de limiter les nuisances engendrées par ces oiseaux et de les repousser vers leur milieu naturel. « Mon rôle est de protéger les personnes et les biens », déclare Marcel Le Moigne, maire d’Ault, à ce sujet.

L’élu rappelle également que la commune ne peut pas agir sans autorisation de la préfecture, le goéland étant une espèce protégée dans la région. « Je fais confiance aux services de l’Etat pour déterminer si le produit est toxique ou pas pour les oiseaux », conclut l’édile auprès de L’Eclaireur.