Gers : Viol et coups, un homme ultra-violent maltraitait 28 enfants dans une bâtisse isolée

CAUCHEMAR Un homme de 42 ans, qui vivait dans le Gers, vient d'être incarcéré pour l'emprise et les violences qu'il exerçait sur ses quatre compagnes et sur 28 enfants dans le huis clos d'une grande bâtisse de Nogaro

20 Minutes avec AFP
— 
Un gendarme (Illustration)
Un gendarme (Illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Il avait, semble-t-il, une terrible emprise sur sa grande communauté de quatre compagnes et 28 enfants. Un homme de 42 ans a été incarcéré après avoir été mis en examen pour le viol de son épouse, des actes de torture et de barbarie sur deux de ses enfants, et la violence quotidienne qu’il exerçait sur les autres mineurs qui vivaient avec lui dans une grande bâtisse de Nogaro, dans l’ouest du Gers.

Les faits se sont déroulés en 2020 et 2021. Ils ont été révélés par « l’une des compagnes qui a fui », a indiqué ce vendredi Franck Didier, le vice-procureur du parquet d’Agent, dont le pôle criminel a été saisi de l’enquête.

Trois compagnes aussi mises en examen

L’homme, d’origine ivoirienne, est le père de 27 des 28 enfants vivant là « dans des conditions miséreuses », qu’il a eus avec son épouse et ses trois compagnes.

Dans cette affaire sordide de violences intrafamiliales graves, trois des femmes ont également été mises en examen pour « violences volontaires sur mineurs et non dénonciation de crimes ».

Tous les enfants, sauf trois majeurs, ont été placés en foyer par les services sociaux et les gendarmes de section de recherches d’Auch poursuivent leurs investigations.