Brest : Un trafic de khat démantelé, trois personnes interpellées

DROGUE Les policiers ont mis la main sur plus de dix kilos de drogue et près de 4.500 euros en liquide

J.G.
Le khat est une plante euphorisante dont les feuilles sont mâchées.
Le khat est une plante euphorisante dont les feuilles sont mâchées. — Carl Court

Un juteux trafic de khat vient d’être démantelé à Brest. L’opération a été menée dimanche avec l’interception par les policiers du véhicule d’une trafiquante présumée. A l’intérieur de la voiture, les équipes de la brigade anti-criminalité et de l’unité canine ont saisi 4,5 kilos de cette plante euphorisante très consommée dans la Corne de l’Afrique.

En perquisitionnant le domicile de la suspecte à Limoges, les policiers ont découvert six autres kilos de khat, indique le parquet de Brest. Dans le même temps, un couple qui s’apprêtait à réceptionner la marchandise pour la revendre sur Brest a été interpellé. Une somme de 3.500 euros en liquide a été saisie dans leur véhicule.

Deux femmes jugées en comparution immédiate ce vendredi

Selon les premiers éléments de l’enquête, ce trafic très organisé avait cours depuis au moins le mois de mars 2017. « La quantité totale de khat ayant été acheminée puis revendue à Brest est estimée à 150 kilogrammes, pour une valeur totale de 75.000 euros à la revente », précise le parquet. A l’issue de leurs gardes à vue, deux femmes ont été présentées devant leur parquet jeudi en vue d’un jugement en comparution immédiate ce vendredi.

En attendant le procès, l’une d’entre elles a été incarcérée à la maison d’arrêt de Brest tandis que l’autre a été placée sous contrôle judiciaire. La troisième personne, moins impliquée dans le trafic, sera prochainement convoquée devant la justice.