Alpes-Maritimes : Un feu de forêt à Saint-Vallier-de-Thiez a déjà détruit plus de 50 ha

INCENDIE Les flammes, qui progressent depuis samedi soir « dans un secteur difficilement accessible », sont attisées par un épisode venteux. Après un hiver très sec, le département des Alpes-Maritimes est en « vigilance sécheresse »

Fabien Binacchi
— 
Plus de 80 pompiers sont mobilisés pour maîtriser un incendie à Saint-Vallier-de-Thiey, dans les Alpes-Maritimes
Plus de 80 pompiers sont mobilisés pour maîtriser un incendie à Saint-Vallier-de-Thiey, dans les Alpes-Maritimes — Sdis 06

Plus de 80 pompiers sont engagés ce dimanche matin sur un feu de forêt à Saint-Vallier-de-Thiey, près de Grasse (Alpes-Maritimes). Visible depuis le littoral, l’incendie, qui s’est déclaré samedi soir, « a progressé et la superficie parcourue dépasse les 50 ha », indique le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis 06).

« Le lever du jour va permettre d’engager l’hélicoptère bombardier d’eau pour augmenter l’efficacité du dispositif, avoir une meilleure vision de la topologie du terrain et augmenter l’efficacité des actions », est-il également précisé.

Dans la soirée de samedi, les pompiers faisaient savoir que le feu progressait « dans un secteur difficilement accessible », sur « une pente ascendante » et « avec un vent modéré sur zone ». Aucune habitation n’est a priori menacée.

En « vigilance sécheresse »

En raison d’un épisode venteux annoncé pour ce week-end et du constat de sécheresse dans le département, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé l’instauration d'« une période rouge » pendant laquelle « tous les brûlages de végétaux à l’air libre sont interdits ».

Jeudi et vendredi, des feux de forêt avaient déjà détruit 25 ha de végétation à Valdeblore, dans le haut pays, et une douzaine d’hectares à de Gorbio, au-dessus de Menton.

Un déficit important de précipitation a conduit la préfecture à passer le département en « vigilance sécheresse » il y a un peu plus de quinze jours.