Alpes-Maritimes : Le premier adjoint au maire de Carros retrouvé mort par arme à feu

ENQUETE Une enquête a été confiée à la brigade de recherche de Nice de la gendarmerie pour « recherche des causes de la mort » sous la direction du procureur de Grasse

F.B.
— 
Une voiture de la gendarmerie (illustration)
Une voiture de la gendarmerie (illustration) — Mourad ALLILI/SIPA

Le corps sans vie d’Yvan Remond, premier adjoint au maire de Carros, près de Nice (Alpes-Maritimes) a été retrouvé mercredi en fin d’après-midi sur un chemin pédestre, a confirmé à 20 Minutes la municipalité. L’homme de 50 ans est mort par arme à feu, selon des sources concordantes.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de Nice de la gendarmerie pour « recherche des causes de la mort » sous la direction du procureur de Grasse. A l’arrivée des pompiers sur la piste du Claret, intervenus après le signalement d’une disparition suspecte, Yvan Remond était déjà décédé.

Tout juste réélu

Chef d’entreprise, fondateur d’un collectif pour lutter contre l’abattage des arbres, le Carrossois père de deux enfants semblait dernièrement traverser, d’après les témoignages de proches recueillis par Nice-Matin, « une période difficile ».

Le maire de la ville, Yannick Bernard, dont la liste venait juste d’être réélue après une annulation des élections de 2020, tient ce jeudi matin une réunion de crise suite à cette disparition, précise la municipalité à 20 Minutes.