Amiens : Un homme mis en examen et placé en détention provisoire après des tirs devant un collège

ARRESTATION Le suspect ferait partie d’un groupe d’individus à l’origine des coups de feu

20 Minutes avec agence
La mise en examen du 10 mars fait suite aux tirs devant le collège César Franck d'Amiens (Somme), le 24 février.
La mise en examen du 10 mars fait suite aux tirs devant le collège César Franck d'Amiens (Somme), le 24 février. — Google Maps

Le procureur de la République d’Amiens (Somme) a récemment indiqué qu’un suspect âgé de 21 ans a été interpellé puis mis en examen le 10 mars. Le jeune homme est soupçonné d’avoir fait partie du groupe d’individus à l’origine des tirs d’arme à feu qui avaient retenti le 24 février devant le collège César Franck de la ville.

Il a été placé en détention provisoire, rapporte France Bleu Picardie. L’inculpation porte sur des faits de tentative d’homicide. Une enquête avait été diligentée après les coups de feu à proximité de l’établissement scolaire. Une balle avait traversé une classe et les cours avaient été interrompus.

Pas de blessures physiques

Aucune blessure n’avait été à déplorer chez les personnes présentes sur place. Les coups de feu avaient cependant suffisamment choqué pour nécessiter la mise en place d’un dispositif de soutien psychologique. Ce dernier avait été proposé aux collégiens, mais aussi au personnel de l’établissement.