Isère : Un policier de Lyon Saint-Exupéry met le feu à sa maison avant de se suicider

DRAME Le quadragénaire, qui vivait seul à La Chapelle-de-la-Tour, s’est donné la mort avec son arme de service sans laisser d’explication

J. Le.
— 
Le policier s'est donné la mort avec son arme de service, un Sig Sauer (illustration).
Le policier s'est donné la mort avec son arme de service, un Sig Sauer (illustration). — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Dans la nuit de mardi 15 à mercredi 16 mars, une maison de La Chapelle-de-la-Tour (Isère) a été incendiée, rapporte Le Dauphiné. Arrivés sur place, les pompiers ont découvert le corps sans vie d’un homme devant la maison, au pied d’un arbre. Il présentait une plaie au thorax. Il a ensuite été identifié comme un policier affecté au service des frontières à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

L’homme, âgé de 45 ans, se serait donné la mort avec son arme de service, après avoir mis le feu volontairement à sa maison. Aucune note expliquant son geste n’a été retrouvée. Selon les témoignages, le policier vivait seul, et n’avait montré aucun signe avant-coureur de pensées suicidaires. Une autopsie a été demandée par le parquet de Bourgoin-Jallieu (Ain).