Calvados : Les pompiers fouillent dans 19 tonnes de poubelles pour retrouver un déchet radioactif

ALERTE Pendant des années, des milliers de paratonnerres à tête radioactive ont été installés sur les toits. L’un d’entre eux a mobilisé une dizaine de pompiers, lundi, dans une déchetterie du Calvados

20 Minutes avec agences
Des poubelles. (Illustration)
Des poubelles. (Illustration) — OLYMPIA/SIPA

Dix-neuf tonnes de déchets à passer au peigne fin. Combinaison intégrale, gants, masque : les sapeurs-pompiers de la cellule d’intervention « risque radiologique » du Calvados ont passé ce lundi à retourner une déchetterie, à Valambray, au sud de Caen, rapporte Ouest-France.

Lorsque le camion-poubelle a déchargé sa benne en milieu de matinée, l’alarme du portique de détection de la radioactivité a retenti, mobilisant une dizaine de ces soldats du feu spécialisés. La fouille s’est avérée fructueuse « vers 16h45 », détaille le quotidien régional. Selon le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis), l’objet, (très) bien caché dans les déchets ménagers, était… « une coupelle d’un paratonnerre ».

Un objet « de la taille d’une soucoupe à café »

Pendant des années, des milliers de ces dispositifs à tête radioactive ont été installés sur des toits jusqu’à leur interdiction en 1987, explique l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (Irsn). Le risque d’exposition externe ou de contamination est négligeable tant qu’il reste en place, hors de portée et en bon état. Ce qui n’était pas le cas, dans cette petite commune de Normandie, lundi.

Plus de 40.000 paratonnerres radioactifs seraient disséminés en France. La présence d’éléments radioactifs – radium 226 ou américium 241 – était censée augmenter la conductivité électrique. L’efficacité réelle du système n’a jamais été démontrée.
Après s’être assurés que la présence de l’objet, « de la taille d’une soucoupe à café », précise Ouest-France, n’avait pas entraîné de risque pour le personnel, les pompiers l’ont isolé dans un contenant adapté, qui sera ensuite traité.