Montpellier : Une adolescente âgée de 14 ans aurait avoué le meurtre de son père

DRAME FAMILIAL Elle aurait également porté des coups de couteau à sa mère et sa petite sœur, gravement blessées, mais dont les jours ne sont pas en danger

Jérôme Diesnis
Une gendarmerie (illustration).
Une gendarmerie (illustration). — Adil Benayache/SIPA

Une adolescente âgée de 14 ans, placée en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Jean de Védas depuis dimanche, aurait avoué avoir mortellement frappé son père d’un coup de couteau. Âgé d’une quarantaine d’années, il est décédé peu après dans ce terrible huis clos familial. Le drame s’est déroulé dans un pavillon de Fabrègues, une commune de l'Hérault de la métropole de Montpellier.

La jeune fille aurait également avoué avoir porté des coups de couteau à sa mère et sa sœur âgée de 8 ans. Toutes deux sont hospitalisées dans un état grave mais leurs jours ne sont pas en danger. Seule sa deuxième petite sœur âgée de 6 ans, qui a assisté au drame, a été épargnée.

Elle ne supportait plus les reproches de ses parents

Selon le témoignage recueilli par les militaires, elle ne supportait plus les reproches de ses parents et se serait munie de l’arme pour mettre fin à ces disputes récurrentes. Une expertise psychiatrique a été demandée.

Le rôle de la copine (et non de son petit copain comme évoqué dans un premier temps) présente ce jour-là, reste à déterminer. Elle a également été placée en garde à vue.