Agde : Une femme de 50 ans séquestrée pour une dette d’argent

MENACES Trois hommes ont été arrêtés pour la séquestration d’une femme. Ils l’auraient enlevée afin de récupérer une somme d’argent que la victime aurait dérobée à l’un d’entre eux

Jérôme Diesnis
— 
Une intervention de police. Illustration.
Une intervention de police. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Une femme âgée de 50 ans a été séquestrée pendant plusieurs heures dans une villa en construction du Grau d’Agde, dans l’Hérault. C’est en repérant un véhicule déclaré volé par la fille de la victime, mercredi en fin d’après-midi, que les policiers ont remonté la trace des kidnappeurs jusqu’à la victime.

L’homme interpellé, âgé de 57 ans, a alors expliqué aux policiers de la brigade anticriminalité la raison pour laquelle il se trouvait au volant de ce véhicule volé. Avec son fils âgé de 32 ans, il avait enlevé sa propriétaire quelques heures plus tôt. Il souhaitait la forcer à rembourser plusieurs milliers d’euros qu’elle aurait volé à son ex-concubin, le frère de son ravisseur.

Menacée à l’aide d’une visseuse électrique

Pour tenter de lui extorquer la somme d’argent, la victime avait été attachée à une chaise, bâillonnée et menacée à l’aide (notamment) d’une visseuse électrique. Munis de l’adresse où était retenue la femme, les policiers ont alors interpellé le second ravisseur.

Mais à l’intérieur de la villa, les policiers n’ont pas trouvé trace de la femme… qui avait profité d’un moment d’absence des deux hommes pour se détacher et s’enfuir. Retrouvée errante dans la rue par des policiers, elle portait encore un morceau de ruban adhésif autour du cou.

L’ex-concubin nie avoir un lien avec cette séquestration

Le frère et oncle des ravisseurs a été interpellé à son domicile de Florensac. S’il a expliqué aux enquêteurs avoir évoqué ce vol d’argent aux membres de sa famille, il a nié avoir un quelconque lien avec cet enlèvement. Tous trois ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration et placés en détention provisoire.