Isère : Ils tentent de cambrioler une épicerie avec un tronc d’arbre et repartent bredouilles

CASSE C’est la 3e tentative de cambriolage dans le commerce en moins d’un mois

20 Minutes avec agences
Les malfaiteurs avaient déjà semé les gendarmes à bord d'une voiture volée (illustration).
Les malfaiteurs avaient déjà semé les gendarmes à bord d'une voiture volée (illustration). — Mourad ALLILI/SIPA

Pour la 3e fois en ce mois de février, l’épicerie tabac-presse du village de Sainte-Marie-d’Alloix (Isère) a été la cible d’un casse. Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, des malfaiteurs ont tenté de forcer la porte blindée de la réserve avec un tronc d’arbre qu’ils avaient installé dans une voiture volée, rapporte Le Dauphiné. Mais cette version revisitée de la voiture bélier s’est avérée vaine : la porte a tenu bon, même si la mairie doit aujourd’hui la remplacer.

Le maire ne se décourage pas

Début février, la boutique multiservices, essentielle dans la vie de cette commune de 500 habitants, avait été cambriolée une première fois. Les voleurs avaient forcé le rideau métallique et étaient repartis avec un important stock de tabac. Quatre jours plus tard, des malfaiteurs avaient tenté de s’en prendre à la porte de la réserve, eux aussi sans succès. Ils avaient ensuite semé les gendarmes à bord d’une voiture volée.

Le maire, Michel Basset, ne compte cependant pas abandonner ce petit commerce et peut compter sur le soutien des habitants. Il a même le projet d’accueillir un maraîcher juste devant au printemps et d’ouvrir un restaurant « avant la fin de l’année », a-t-il confié au quotidien.