20 Minutes : Actualités et infos en direct
MOTIF FUTILEUn Landais frappe des adeptes du terme « pain au chocolat »

Landes : Un défenseur de la « chocolatine » frappe violemment des adeptes du « pain au chocolat »

MOTIF FUTILELe jeune de 21 ans a été condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir déclenché cette bagarre, à cause d’un désaccord sur la dénomination de la viennoiserie chocolatée
Dans le Sud-Ouest on dit chocolatine plutôt que pain au chocolat.
Dans le Sud-Ouest on dit chocolatine plutôt que pain au chocolat.  - JOEL SAGET / AFP / AFP
Elsa Provenzano

E.P.

Si la plupart des Français parlent de pain au chocolat, dans le Sud Ouest on dit chocolatine. Si la défense de cette particularité régionale donne lieu à des affrontements amicaux entre les deux camps sur les réseaux, le 9 juillet 2020 dans un bar de Mimizan dans les Landes, le ton n’était pas à la blague.

Un prétexte à de la violence gratuite

Un Mimizannais de 21 ans a été condamné ce mardi à quatre mois de prison ferme pour avoir déclenché une bagarre avec des jeunes venus du Nord, rapporte Sud-Ouest​. Avec son groupe d’amis il les a interpellés sur leur façon de nommer la viennoiserie chocolatée. Leur réponse : pain au chocolat a été le prétexte pour s’en prendre violemment à eux.

« S’en suit un déchaînement de coups avec fracture de la mâchoire, dents déplacées et enfoncement du crâne », explique le quotidien régional. Le jeune homme n’a pas su vraiment expliquer son geste à l’audience, se retranchant derrière l’effet de groupe et l’influence de l’alcool et du cannabis.

Sujets liés